Etape incontournable pour concrétiser son projet d’entreprise, le choix d’un statut juridique est imposé par la loi. Il détermine les responsabilités de l’entreprise, le montant du capital social autorisé et le régime fiscal auquel l’entreprise est soumise. Face aux nombreuses possibilités de choix, l’entreprise est souvent confrontée à la difficulté de choisir un statut. Pour mieux choisir, voici un guide pour vous aider.

Société en Nom Collectif ou SNC

Les SNC sont des sociétés qui doivent regrouper au moins deux associés. Sa particularité par rapport aux SARL et aux SA c’est que ses actionnaires ou associées doivent tous avoir la qualité de commerçant. Ces associés sont tenus à une responsabilité solidaire c’est-à-dire qu’ils endossent la même responsabilité, quel que soit le montant de leur apport individuel. Les principaux inconvénients de ce statut c’est la difficulté à quitter l’entreprise pour les actionnaires. Si vous voulez alors une société où les actionnaires s’engagent vraiment, le statut de SNC est à choisir.

Société Anonyme

Une SA est un type de société adaptée pour les grandes entreprises, car il permet de réunir un grand nombre d’actionnaires, mais aussi un énorme montant concernant le capital social. Dans les SA, les responsabilités des associés sont uniquement limitées à leur apport c’est-à-dire que les responsabilités d’une personne qui a versé 100 000£ sont plus lourdes que celle d’une personne qui a versé 1 000£. Les principaux atouts des SA sont sa crédibilité vis-à-vis des tiers. Mais ce statut offre aussi une instabilité concernant le président, car une révocation sans préavis est possible par le CA.

Société Anonyme à Responsabilité Limitée

Avec une SARL, il faut avoir au minimum deux actionnaires qui peuvent être des personnes physiques ou des personnes morales autrement dit des sociétés. Mais il faut faire attention aux nombres d’associés, car il ne peut pas dépasser les cent personnes, autrement vous devrez choisir le statut de Société Anonyme ou SA. L’avantage principal de ce statut c’est qu’elle fusionne quelques aspects de la SNC et le SA, notamment les qualités des actionnaires comme les SNC et les responsabilités comme celle des SA. Bref la SARL est le mode de société le plus polyvalent et standard.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *